Pose de la cuve de récupération d'eau

Publié le par l'histoire d'une maison en bois et solaire

Cette semaine, la cuve de récupération d'eau a été posée en 1 journée par NEPTEO (Primagaz). En fait, ce sont deux cuves jumelées de 2.500 m² chacune donc 5.000 litres. Cette eau de récupération permettra d'alimenter les toilettes en eau de pluie (non potable) et aussi d'alimenter le robinet extérieur pour le jardin. Pour le moment, rien à dire vu que c'est enterré.

 

Initiallement, nous devions avoir une cuve en béton de 3.000 litres. Or le constructeur a décidé de ne plus faire de cuve Béton et de ne passer que par NEPTEO. Donc exit le béton et bienvenu au plastique (pas de produit complètement "naturel" dans ce cas). Et comme la cuve est de 2.500 litres, le constructeur nous a mis les 3000 litres contractuels (plus le reste, 2000 litres). Le tout quand même pour 4.000€, quand même.

 

Dans le jardin, voilà ce que ça donne :

 

DSCF0671

 

Sous le capot

 

DSCF0688

 

 

Il y a une sortie vers un puisard que tout le monde avait oublié (nous et le constructeur) : conclusion : 950€ ttc en supplément. En sortie à l'intérieur, dans l'arrière cuisine, on a deux nouveaux tuyaux.

 

Mauvaise surprise : Neptéo nous a laissé un nouveau tas de terre. C'est vraiment pénible de devoir raller contre un savoir vivre minimum : remettre les choses dans l'état où on a trouvé le chantier. Une demi-heure aurait suffi pour lisser le terrain. A l'intérieur, tous les artisans qui sont passés, ont réussi à laisser le chantier propre. Manifestement, ce nouveau sous-traitant est à éduquer.

Publié dans Economie d'énergie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article